La prévoyance retraite en Suisse repose sur les 3 piliers

Le 1er Pilier

Il est constitué de l’Assurance Vieillesse et Survivants (AVS) et de l’Assurance Invalidité (AI). 
L’AVS/AI est une assurance publique obligatoire qui couvre toute personne vivant en Suisse ou y travaillant. 
Elle a été créée afin de compenser en partie la baisse ou perte de revenu relative à une cessation d’activité (retraite, invalidité, décès), par le versement d’une rente. Les personnes ayant d’ailleurs une activité lucrative y sont d’office affiliées (salariés ou indépendants).
La rente pour la retraite est fixée par l’échelle 44.

Le 2ème pilier

Il est constitué de la prévoyance professionnelle (LPP) ainsi que des prestations d’accident (LAA).
Cette caisse de pension permet de se prémunir contre les baisses de revenus liées à la retraite, les risques de décès et d’invalidité. 
Facultatif pour les indépendants, il est obligatoire pour tous les salariés qui, conjointement avec l’employeur, payent chacun une cotisation. Le 2ème pilier sert à garantir, avec les ressources provenant du 1er pilier, le niveau de vie antérieur à la retraite. Pour connaître les différentes rentes prévues, dont celle de la retraite, le certificat de prévoyance LPP est indispensable.

Le 3ème pilier

A la retraite, malgré les rentes du 1er et 2ème pilier, la diminution des revenus peut parfois atteindre jusqu'à 40% de perte par rapport au dernier salaire. Il est donc nécessaire de prévoir une retraite supplémentaire sous forme d’un 3ème pilier.

Pour améliorer votre niveau de vie au moment de la retraite et avoir un revenu complémentaire, vous constituer votre propre épargne retraite. Cette prévoyance individuelle permet aussi une déduction fiscale.

Les différentes formes de 3ème pilier

En assurance, le 3ème pilier se décline sous deux formes de prévoyance, comportant chacune leurs différences :

Prévoyance liée et Prévoyance libre
Voici un résumé des différentes formes de 3ème pilier

  Prévoyance liée 3ème pilier A Prévoyance libre 3ème pilier B*
Durée Jusqu'à l'âge légal de la retraite (64 ans pour les Femmes et 65 pour les Hommes) Libre, minimum 3 ans
Rachat où Retrait Possible après 3 ans de contrat mais sous certaines conditions :
- quitter définitivement la Suisse
- devenir indépendant
- achat de résidence principale
- 5 ans avant l'âge de la retraite
Possible après 3 ans de contrat
Maximum de versement de primes
(réadaptés tous les 2/3 ans)
- Salarié = max. 6'739 CHF / an
- Indépendant = 20% du revenu, max. 33'696 CHF / an
Montant des versements libres
Impôt sur le revenu
au terme du contrat
5 à 7% sur le capital et intérêts Pas d'imposition
Clauses bénéficiaires Bénéficiaires légaux (conjoint, enfants, parents, frères et sœurs...) Libre choix du bénéficiaire

* Uniquement pour les contribuables Suisses.

Les différents types de 3ème pilier

Il existe 2 types de 3ème pilier, bancaire ou assurance. 

Le 3ème pilier bancaire (uniquement 3a) offre la souplesse des versements mais aucune prestation d’assurance n’est incluse (prestation en cas de décès, d’invalidité, rente...). 


Ce 3ème pilier permet sur une liberté d’épargne, sans couverture d’assurance.

Il est déductible des impôts dans les mêmes conditions que le 3A Assurance 

Le 3ème pilier assurance (3a et 3b) associe épargne et couverture    d’assurance. Risque et prestation garantissent ainsi un capital en cas de vie et en cas de décès.

Ces contrats peuvent être utilisés en amortissement indirect d’un prêt hypothécaire (3A pour résidence principale, 3B pour résidence secondaire ou locative).

Déductions fiscales

Le 3ème pilier lié (3A)

  • Pour un salarié, le maximum annuel déductible des revenus imposables est de 6'739 CHF.
  • Pour un indépendant, le maximum annuel déductible des revenus imposables est de 20 % du revenu net d’exploitation mais au maximum 33'696 CHF.

Cette déduction fiscale s’applique pour les résidents Suisse, mais aussi pour les frontaliers.

Le 3ème pilier libre (3B)

Sa déduction fiscale dépend des cantons.

Prenons l’exemple de Genève :

Pour un célibataire, le montant maximum de déduction fiscale est de 2'200 CHF par année. Pour un couple marié, le montant maximum de déduction fiscale est de 3'300 CHF par année. On ajoute 900 CHF par enfant.

Voici un exemple pour un homme habitant dans le canton de Genève, ayant un 3ème pilier libre (3B), marié, deux enfants. Sa déduction fiscale sera de :

 3'300 (Cpl marié) + 2 X 900 (2 enfants) = 5'100 CHF de déductions*

*ce montant doit tenir compte des déductions des intérêts bancaires et des titres.

Taux d'intérêts en Chf pour prêt hypothécaire en Suisse.

Nous collaborons avec 20 banques ou assurances et voici les meilleurs taux que nous pouvons obtenir pour vous :

Mise à jour le 10 Mai 2016

Fonds propres 35 % - Crédit 65 %

Taux fixe 3 ans     0,89 % - 0,75 %
Taux fixe 5 ans     0,96 % - 0,93 %
Taux fixe 10 ans   1,19 % - 1,15 %

Fonds propres 20 % - Crédit 80 %

Taux fixe 3 ans     0,89 % - 0,75 %
Taux fixe 5 ans     0,98 % - 0,93 %
Taux fixe 10 ans   1,45 % - 1,18 %

 D'autres durées sont possible,
nous consulter.

Swissco Finance recrute
contactez nous
.

Partenaire :
Multicrédit : Crédit en Suisse